ETEC Home
 
 
 
Projet Ubatuba Sat em Portuguêsversão em Inglês Ubatuba Sat
UbatubaSat
Ilustration du Tancredo I em orbite

"Dans um monde où La croissance est chaque fois plus complexe, certaines questions demandent de nouvelles réponses."

Interview avec les élèves du Projet Ubatuba Sat.
Relevé de l'enseignement dans les écoles d'ingénieur du Brésil
Ensino no Brasil sobre Engenharia
Données annuelles
 Tous les ans les écoles d'ingénieur du Brésil disposent de 180 mille places et à peine 30 mil sont diplomés par an. On estime que parmis les diplomés,  seulement 25% ont vraiment  des conditions de travailler avec la moderne technologie.

 

 

UbatubaSat
Des élèves construisent une plaque Arduino dans le laboratoire
 Le projet Ubatuba Sat a une stratégie basée sur le PBL(Problem Based Learning) pour les tâches à être accomplises. Au PBL, l'apprentissage est amené par des questions ou des problèmes et on utilise plusieurs méthodes de recherche et  d'interrogation     pour les résoudre. Dans le modèle PBL, Il y a quelques differences par rapport à l'apprentissage traditionnel:

(1) l'élève est le centre
(2) Enseigner c'est rendre plus facile
(3) Apprendre c'est construir
(4) l'enseignement doit être coherent e significatif
(5) Ambience flexible et ouverte
(6) Viser l'aprentissage d'habilités, de compétence et
      d'attitudes au delá du programme scolaire
 
Alunos do Tancredo Treinam no INPE Ubatuba Sat
Des élèves en formation  au LIT - INPE
 Des élèves de 10 à 13 ans construisent un satellite artificiel.
Des jeunes du college , des élèves des cours supérieur et de maîtrise se penchent sur le même dossier.
 
Tancredo Neves students at Interorbital Systems in Mojave, Ca.
Les élèves à la Interorbital Systems à Mojave, CA.
Ubatuba Sat, rompt des frontières..
Students at NASA in Pasadena, CA
Les élèves au JPL de la NASA à Pasadena –CA

Réunion avec Dr. Charles Bolden – Administrateur de La NASA

Ubatuba Sat surmonte les défis

Jornalist at Tancredo Neves
Journaliste Giuliana Miranda Santos à la EM Tancredo Neves

"C'est rare faire un reportage dans une école et c'est toujours quelqu'un de dehors , important, qui va donner une conférence, par exemple, l'élève n'est  jamais le protagoniste . C'est la première fois."

Giuliana Miranda Santos journaliste de sciences  et  technologie d'un grand  journal  brésilien après  interview avec  les élèves  du projet Ubatuba Sat.